apparaître

apparaître

apparaître [ aparɛtr ] v. intr. <conjug. : 57>
aparoistre 1080; lat. ecclés. °apparescere, de apparere apparoir
1Devenir visible, distinct; se montrer tout à coup aux yeux. se manifester, se montrer, paraître, se présenter, se révéler, surgir, survenir, venir. Apparaître devant qqn, à qqn. Apparaître à travers qqch. transparaître. « Il la revit telle qu'elle lui était apparue un matin » (A. Daudet).
Spécialt Se manifester, se montrer sous une forme visible ( apparition). L'ange Gabriel apparut à la Vierge. « Les magiciens faisaient apparaître les morts » (Voltaire).
2Se faire jour, commencer d'exister. Cette espèce a apparu, est apparue à l'ère tertiaire. Impers. « Il apparaît de temps en temps sur la surface de la terre des hommes rares » (La Bruyère). Fig. Se révéler à l'esprit par une manifestation. Tôt ou tard la vérité apparaîtra. se découvrir, se dévoiler, jaillir. « Les difficultés n'apparaissent qu'à l'exécution » (Romains).
Avec un attribut Se présenter à l'esprit (avec telle ou telle qualité). paraître, sembler. « sa résolution lui apparut, en raccourci, lumineuse, déjà triomphante » (Martin du Gard). — APPARAÎTRE COMME : se présenter à l'esprit sous tel ou tel aspect. « Un bon portrait m'apparaît toujours comme une biographie dramatisée » (Baudelaire). « Son innocence lui apparaissait confusément comme impossible à prouver » (Maupassant) . Faire apparaître qqch. : montrer. Ce témoignage fait apparaître sa culpabilité.
3 ♦ IL APPARAÎT QUE... : il ressort de ces constatations que...; il est apparent, clair, évident, manifeste que... ⇒ apparoir; 1. ressortir. Il apparaît, à la lecture des textes, que la loi est pour vous.
⊗ CONTR. 1. Cacher (se), disparaître, éclipser (s'), évanouir (s').

apparaître verbe intransitif (bas latin apparescere, latin classique apparere) Se manifester en tel lieu, à tel moment, commencer à être : Quand l'homme est-il apparu sur Terre ? De nouveaux problèmes apparaissent tous les jours. Devenir visible, se montrer soudain quelque part : Les sommets commencent à apparaître à travers les nuages. Se matérialiser et devenir visible à quelqu'un : Elle dit que la Vierge lui est apparue. Devenir évident, se faire jour, se manifester à l'esprit de quelqu'un : Il m'apparaît que vous vous êtes trompé. Se présenter (à quelqu'un) sous tel ou tel aspect : Cette explication apparaissait simpliste.apparaître (difficultés) verbe intransitif (bas latin apparescere, latin classique apparere) Orthographe Avec deux p. Conjugaison Comme paraître, mais attention aux deux p. Il est apparu / il a apparu. En principe, apparaître se conjugue, suivant le sens, avec avoir ou être. Avec avoir pour insister sur l'action (des traces ont apparu à la surface), avec être pour insister sur l'état (les traces qui sont apparues à la surface y sont encore). L'auxiliaire être tend cependant à remplacer l'auxiliaire avoir dans tous les cas. Sens Apparaître / paraîtreparaître. Construction Cela apparaît impossible / cela apparaît comme impossible. Les deux constructions sont correctes. Apparaître comme est plus fréquent, en particulier avec un nom (cela lui apparaissait comme une chose impossible). ● apparaître (synonymes) verbe intransitif (bas latin apparescere, latin classique apparere) Devenir visible, se montrer soudain quelque part
Synonymes :
- paraître
Contraires :
- disparaître
- se dérober
- s'éclipser
- s'évanouir
Devenir évident, se faire jour, se manifester à l'esprit de...
Synonymes :
- se présenter
- se révéler
Se présenter (à quelqu'un) sous tel ou tel aspect
Synonymes :
- avoir l'air
- paraître
- s'avérer

apparaître
v. intr.
d1./d Devenir visible, se montrer brusquement. Une voile apparaît à l'horizon.
Spécial. Se manifester par une apparition. Hamlet vit apparaître le spectre de son père.
d2./d Fig. Se montrer, se découvrir. Votre hypocrisie apparaît au grand jour. Syn. se révéler, surgir.
d3./d (Avec attribut.) Sembler. L'obscurité lui apparaissait terrifiante.
|| Apparaître comme: se présenter à l'esprit sous un certain aspect. Cet homme m'apparaît comme un misérable.
d4./d Il apparaît que: il résulte de ces faits que, il est clair que.

⇒APPARAÎTRE, verbe intrans.
I.— [Apparaître a pour pendant le subst. apparition].
A.— [En parlant d'êtres désincarnés, surnaturels, de visions] Se rendre visible à quelqu'un. Un fantôme, la Vierge apparaît :
1. Qu'elle soit morte ou vivante, une mère ne quitte jamais son enfant. L'esprit de la mienne me visite souvent. Une fois, en m'apparaissant dans un rêve, elle m'a sauvé la vie.
DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 274.
B.— [En parlant d'un être hum. ou d'un inanimé; le verbe est souvent suivi d'une notat. circ. de temps] Arriver, se montrer, être vu souvent de manière inattendue. Synon. paraître, surgir, survenir :
2. ... à chaque instant apparaissent par touffes énormes les grappes écarlates du sorbier des oiseaux, ce corail végétal.
HUGO, Le Rhin, 1842, p. 54.
3. ... il n'aimait guère la façon qu'elle avait de le surprendre, d'apparaître devant ses yeux juste au moment où il s'y attendait le moins.
GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 212.
4. Mlle Louise assiste maintenant chaque jour à la sainte messe. Mais elle apparaît et disparaît si vite qu'il m'arrive de ne pas m'apercevoir de sa présence.
BERNANOS, Journal d'un curé de campagne, 1936, p. 1053.
En partic. [Dans un récit à caractère hist.] Se révéler, entrer dans le déroulement d'une action :
5. En face de ce puissant État musulman, la Syrie franque ne représentait plus qu'une étroite frange littorale. Il était temps que quelque grande croisade vînt la sauver. Ce fut alors qu'apparut saint Louis.
GROUSSET, L'Épopée des croisades, 1939, p. 348.
C.— P. ext. [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.] Prendre naissance, venir à l'existence :
6. Dans le midi de la France éclate l'hérésie des Albigeois, qui envahit toute une société nombreuse et puissante. À peu près en même temps, dans le nord, en Flandre, apparaissent des idées et des désirs de même nature.
GUIZOT, Hist. gén. de la civilisation en Europe, 1828, p. 17.
7. À quelle époque l'humanité ou chaque race est-elle apparue sur la terre?
RENAN, L'Avenir de la science, 1890, p. 161.
En partic., PHILOS. [Parfois emploi subst. du part. passé] :
8. La causalité première, c'est la saisie de l'apparu avant qu'il apparaisse, comme étant déjà là dans son propre néant pour préparer son apparition.
SARTRE, L'Être et le Néant, 1943, p. 259.
Rem. Apparaître peut se conjuguer avec avoir ou être, mais être l'emporte nettement, surtout à l'époque contemp., en partic. pour des raisons d'euphonie (hiatus au passé composé : a apparu). Certains écrivains emploient simultanément les deux auxil., avoir indiquant l'action, être l'état résultant de l'action :
9. Si la tige des primates avait été sectionnée à sa base par quelque accident géologique, la conscience réfléchie n'aurait jamais apparu sur la terre. Il est possible d'ailleurs que, dans le cours des siècles, certaines lignées organiques aient été éliminées, qui eussent donné naissance à des formes plus accomplies que la nôtre. Quoi qu'il en soit, l'homme est apparu.
J. ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 202.
STYLISTIQUE
Emploi de la tournure impers. :
10. Il apparaît des arbres, les collines s'écartent, le fond de la vallée se hausse, et de grands feuillages entourent une eau tranquille étalée sur l'herbe fine.
FLAUBERT, La Tentation de st Antoine, 1849, p. 382.
Emploi du part. pour suggérer une atmosphère étrange :
11. Alors les trois cents boucliers d'or, cloués aux cèdres entre les haches madianites, réfléchissent les feux brusques des lampes apparues, les merveilles, les clartés!
VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Contes cruels, Épilogue, 1883, p. 376.
II.— [Apparaître a pour pendant le subst. apparence].
A.— Se manifester aux sens d'une certaine manière :
12. ... ce que j'ai vu m'a apparu moins fortement quand je l'avais sous les yeux, que tout à l'heure en vous le racontant.
J.-J. AMPÈRE, Correspondance, 1824, p. 297.
1. [Avec un compl. ou un attribut du suj. précisant la manière] :
13. Au lieu de s'éclairer à deux ou trois cents mètres, la voie apparaissait sous une sorte de brouillard laiteux, où les choses ne surgissaient que très rapprochées, ainsi que du fond d'un rêve.
ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 143.
14. ... il peut bien apparaître d'un autre âge, il n'apparaît jamais démodé.
DU BOS, Journal, 1925, p. 260.
2. [Avec un compl. indiquant une manière nouvelle, le résultat d'une transformation] :
15. Puis elle enleva sa perruque brune et apparut avec un petit crâne poudré de quelques cheveux blancs, ...
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, La Farce, 1883, p. 1282.
3. PHILOS. [Parfois emploi pronom. et subst. de l'inf.] :
16. L'amour doit s'apparaître à lui-même comme une connaissance parfaite, et, dans la mesure où il n'est plus légitime de dissocier ici l'être de l'apparaître, on peut dire qu'il est une connaissance parfaite.
MARCEL, Journal métaphysique, 1914, p. 63.
B.— Se manifester à l'esprit d'une certaine manière. Apparaître dans, sous. Synon. transparaître :
17. On m'a fait monter en chaire : c'était nécessaire. En montant, j'ai senti qu'il le fallait et que le docteur devait apparaître dans l'évêque, ainsi que le pasteur et le père.
DUPANLOUP, Journal intime, 1851-1876, p. 118.
18. ... ce traitement exige que l'on repense les phénomènes, que l'on définisse des notions qui n'apparaissent pas dans le langage ordinaire; ...
VALÉRY, Variété 5, 1944, p. 87.
1. [Avec un compl. circ. ou un attribut du suj. précisant la manière] :
19. ... le misérable apparaissait tel qu'il était, un audacieux et redoutable criminel.
VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, t. 2, 1868, p. 225.
20. Des heures absolument disponibles. Des journées sans une obligation, sans un rendez-vous. À Paris, dans son bureau du quai des Orfèvres, cela apparaissait comme un bonheur inimaginable.
G. SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, p. 13.
2. Locutions
a) Il apparaît que. [Le compl. désigne un fait réel, constaté] Il est évident que :
21. La Lorette paraît. Elle est épuisée en huit jours. Il nous apparaît pour la première fois qu'on peut vendre un livre.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1853, p. 109.
b) Faire apparaître (que). Faire qu'il apparaisse (que); rendre évident :
22. — Toi, cependant, témoigne. Fais apparaître, Apollon, que j'ai tué justement.
P. CLAUDEL, Les Euménides, trad. d'Eschyle, 1920, III, p. 968.
3. DIPLOM. Faire apparaître de ses pouvoirs. Notifier ses pouvoirs selon la forme prévue.
Rem. Attesté ds tous les dict. gén. de Ac. 1835 à Lar. encyclop. (excepté ROB.).
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[], j'apparais []. PASSY 1914 note une durée longue pour [] ouvert (cf. aussi FÉR. 1768, Crit. t. 1 1787, GATTEL 1841, FÉL. 1851, LITTRÉ et DG). 2. Hist. — FÉR. 1768 écrit encore apparoître et rappelle qu'on écrivait autrefois apparoistre avec un s. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose apparoître ou aparaître. Il précise : ,,Il serait mieux d'écrire aparaître avec un ai`` [et un seul p]. Pour l'adoption de la graph. ai dans les mots où oi se prononçait [] ouvert, cf. albanais; apparaître est la forme unique ds BOISTE 1823, puis ds Ac. 1835; apparoître est qualifié de ,,vx lang.`` dans Ac. Compl. 1842.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) Mil. XIe s. aparoistre « (d'un inanimé) se montrer, devenir visible » (Alexis, éd. G. Paris et L. Pannier, 107c ds T.-L. : Si grant ledice nos est apareude D'icest saint cors); 1370 impers. il apparoît « il se révèle, il survient » (J. FROISSART, Chron., I, 1re part., chap. 226 ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 346); b) XIIe s. spéc. « (d'un esprit) se manifester sous une forme visible » (Roncevaux, p. 173 ds LITTRÉ : [Vous, Jesus-Christ] Apareüstes [à vos disciples] loiaument sans boizdie); 2. a) 1536 « (d'un inanimé) se présenter à l'esprit d'une certaine manière, sembler » (CALVIN, Institution chrestienne, II, chap. 4, § 2 ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 344 : [...] la justice de Dieu partout apparoist irreprehensible); b) 1437, 14 sept. impers. il est apparu « il a été prouvé, évident » (Reg. aux public., A. Tournai ds GDF. Compl.); c) 1579, mai, dr. il apparoist de qqc. « quelque chose est prouvé » (Ord. de Henry III, Blois, XL ds GDF. Compl. : S'ils sont enfans de famille, ou estans en la puissance d'autruy, nous leur defendons tres estroictement de passer outre a la celebration desdicts mariages, s'il ne leur apparoist du consentement des peres, meres, tuteurs, ou curateurs); 1694 spéc. faire apparoistre de son pouvoir chancellerie (Ac. 1694 : Faire apparoistre de son pouvoir. Donner communication de son pouvoir dans les formes).
Empr. au b. lat. apparescere (forme inchoative de apparere, cf. apparoir) 1 a, fin IIIe-début IVe s., CHALCIDIUS, Comm., 97 ds TLL s.v., 268, 32; 1 b, ST JÉRÔME, Epist., 12 ds BLAISE.
STAT. — Fréq. abs. littér. :10 256. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 5 520, b) 11 756; XXe s. : a) 17 111, b) 22 317.
BBG. — Canada 1930. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 119. — LAF. 1878. — NOTER-LÉC. 1912. — PIERREH. Suppl. 1926.

apparaître [apaʀɛtʀ] v. intr. [CONJUG. paraître. → Connaître.]
ÉTYM. Mil. XIe, aparoistre; bas lat. apparescere « apparaître soudain », de apparere (→ Apparoir). REM. Si le verbe peut s'employer avec être ou avoir, le premier auxiliaire est beaucoup plus courant (en partie à cause du hiatus a apparu).
———
I Concret.
1 (En parlant de qqch. ou de qqn de réel). Devenir visible, distinct; se montrer tout à coup aux yeux. Manifester (se), montrer (se), paraître, présenter (se), révéler (se), surgir, survenir, venir, voir (se faire). || Le fait d'apparaître. Apparition. || Apparaître à travers qqch. Transparaître. || Le ciel s'est dégagé et le pic est apparu. Découvrir (se), dégager (se). || Apparaître à la surface du sol. Affleurer. || Le rouge des coquelicots apparaît sur le fond jaune des blés murs. Détacher (se), ressortir. || Le jour apparaît. Éclore, lever (se), luire, naître, paraître, poindre. || Apparaître de nouveau. Réapparaître, reparaître, revenir. || Ne faire qu'apparaître et disparaître. || Apparaître devant qqn, pour qqn, à qqn. || Une vision leur est apparue. || Apparaître aux yeux de qqn.Voir qqch. apparaître.
1 Votre digne moitié, couchée entre des fleurs,
Tout près d'ici m'est apparue,
Et je l'ai d'abord reconnue.
La Fontaine, Fables, VIII, 14.
2 Il n'apparaît qu'à ses disciples, il ne se montre que dans les lieux solitaires et écartés.
Massillon, Sermon pour le Carême, Jour de Pâques.
3 Au banquet de la vie, infortuné convive,
J'apparus un jour, et je meurs.
Nicolas Gilbert, Odes, IX.
4 La gloire, fantôme céleste,
Apparaît de loin à ses yeux.
Hugo, Odes, IV, 6, 1.
5 Chaque étoile à son tour vient apparaître au ciel.
Hugo, Odes, V, 20.
6 Et je vis, à travers le crépuscule humide
Apparaître la haute et sombre pyramide.
Hugo, la Légende des siècles, « Pyramides », XII, 7.
7 Et voici qu'apparaît, toute blanche d'écume,
La mer mystérieuse, où vint sombrer Hellé.
J. M. de Heredia, les Trophées, « Ravissement d'Andromède ».
8 Il la revit telle qu'elle lui était apparue un matin, descendant l'escalier dans un tourbillon de velours.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, p. 293.
8.1 (…) le gamin qui s'éloigne en courant à toutes jambes, apparaissant et disparaissant, visible à chaque fois pendant quelques secondes, dans les taches de lumière successives, de plus en plus petit, à intervalles de temps égaux, mais les espaces étant de plus en plus raccourcis par la distance, si bien qu'il semble ralentir de plus en plus à mesure qu'il s'amenuise.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 58-59.
Impers. Littér. || « Il apparaît des arbres… » (Flaubert).
2 Se manifester, venir à l'être. || Les êtres, les espèces nouvelles qui ont apparu, qui sont apparues sur la Terre pendant l'ère tertiaire.
V. impers. Littér. || Il apparaît (telle chose). Survenir.
9 Il apparaît de temps en temps sur la surface de la terre des hommes rares, exquis, qui brillent par leur vertu, et dont les qualités éminentes jettent un éclat prodigieux.
La Bruyère, les Caractères, II, 22.
3 (XIIe). En parlant de qqn ou de qqch. de surnaturel. Se manifester, se montrer sous une forme visible ( Apparition). || L'ange Gabriel apparut à la Vierge (→ Ange, cit. 4). || Faire apparaître les ombres ou les âmes des morts. Évoquer.
10 Les magiciens faisaient apparaître les morts.
Voltaire, Essai sur les mœurs, Introd., 35.
———
II Abstrait.
1 Se révéler à l'esprit par quelque manifestation; se faire jour. || Tôt ou tard la vérité apparaît. Découvrir (se), dégager (se), dévoiler (se), jaillir, jour (se faire), surgir. (Avec un compl.). || Apparaître sous un aspect, dans certaines conditions.
11 Là, le génie humain apparaissait dans toutes les pompes de sa misère (…)
Balzac, la Peau de chagrin, Pl., t. IX, p. 27.
12 Malgré les influences, conscientes ou inconscientes, qu'il subit (Beethoven), sa personnalité apparaît (…)
Éd. Herriot, la Vie de Beethoven, p. 51.
13 Les difficultés n'apparaissent qu'à l'exécution.
J. Romains, M. Le Trouhadec…, p. 171.
Se révéler en accédant à l'existence. Surgir. || Des idées nouvelles apparaissent.
2 (1536). Avec un attribut. Se présenter à l'esprit avec telle ou telle qualité. Paraître, sembler. || Cela apparaît difficile, possible. || Les difficultés apparaissent insurmontables.
14 La justice de Dieu partout apparaît irrépréhensible (…)
Calvin, Institution de la religion chrétienne, II, IV, 2.
15 La Révolution semblait grande. Elle apparaît infinie.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., t. II, p. 566.
Apparaître (et attribut) à quelqu'un.
16 (…) sa résolution lui apparut, en raccourci, lumineuse, déjà triomphante (…)
Martin du Gard, les Thibault, II, 1.
Apparaître (à qqn) comme… : se présenter à l'esprit sous tel ou tel aspect.
17 Un bon portrait m'apparaît toujours comme une biographie dramatisée, ou plutôt comme le drame naturel inhérent à tout homme.
Baudelaire, Curiosités esthétiques, IV, VII.
18 Son innocence lui apparaissait confusément comme impossible à prouver, sa malice étant connue.
Maupassant, la Ficelle, in Contes et nouvelles, Pl., p. 1086.
19 (…) déjà la guerre apparaissait comme une immense industrie.
Jaurès, Hist. socialiste de la Révolution franç., t. VI, p. 102.
20 Ces ténébreuses machinations dont on finirait par sourire, apparaissent comme la gestation tourmentée du monde moderne, comme la patience séculaire de l'homme à découvrir l'issue de sa prison.
A. Maurois, Études littéraires, t. II, p. 158.
Faire apparaître qqch. : montrer. || Ce témoignage fait apparaître clairement la culpabilité du suspect.
3 (Avec un complément prépositionnel). || Votre intention apparaît dans vos propos. Transparaître. || La question économique apparaît souvent sous sa plume.
4 V. impers. (1437). || Il apparaît dans votre raisonnement plusieurs contradictions.
Il apparaît que… a (Jugement subjectif; avec un compl. en à…). || Il apparaît, il est apparu à notre conseiller que l'affaire est bonne. || Il m'apparaît que Sembler. || Il vous apparaît bien que c'est une erreur. Apercevoir (s'), constater, reconnaître, sentir, voir.
21 Il m'apparaît que vous êtes là, et il me semble que je vous parle mais il n'est pas assuré que cela soit.
Molière, le Mariage forcé, 5.
b (Jugement objectif; sans complément prépositionnel). || Il apparaît que… : il ressort de ces constatations que… il est apparent, clair, évident, manifeste que… Apparoir (procéd.), ressortir, résulter (de). || Il apparaît, à la lecture des textes, que la loi est pour vous.
5 (1694). || Faire apparaître de ses pouvoirs, les présenter dans les formes prévues.
——————
s'apparaître v. pron.
Rare. || « L'amour doit s'apparaître à lui-même… » (G. Marcel, in T. L. F.).
——————
apparu, ue p. p. adj.
Rare, littér. || « Les feux brusques des lampes apparues… » (Villiers de L'Isle-Adam).
N. m. Philos. || L'apparu : le phénomène qui est apparu.
22 Les expériences de la Gestalttheorie montrent clairement que la pure apparition est toujours saisie comme surgissement dynamique, l'apparu vient en courant à l'être, du fond du néant.
Sartre, l'Être et le Néant, p. 259.
CONTR. Cacher (se), disparaître, éclipser (s'), évanouir (s').
DÉR. Apparaissance. — (Du lat. apparere). V. Apparence, appariteur, apparition.
COMP. Réapparaître.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • APPARAÎTRE — v. n. (Il se conjugue comme Paraître, mais avec cette différence, qu Apparaître emploie les deux auxiliaires Être et Avoir avec le participe ; au lieu que Paraître n emploie que l auxiliaire Avoir. ) Devenir visible ; d invisible se rendre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPARAÎTRE — v. intr. Devenir visible, se manifester. Quand Dieu apparut à Moïse dans le buisson ardent. L’ange qui apparut en songe à Joseph. Le spectre qui lui avait apparu, qui lui était apparu. Il apparaît de loin en loin, sur la terre, des hommes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • apparaître — (a pa rê tr ), j apparais, j apparaissais, j apparus, j apparaîtrai, apparaissant, apparu, v. n. 1°   Devenir visible, se montrer. Si ce rameau d or apparaissait à mes yeux !... Étoiles apparaissant tout à coup. Une voile apparaît à l horizon. La …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • apparaître — vi. aparaitre, C. => paraitre <paraître>, pp. aparu, wà, wè (Albanais.001, Vaulx), aparétre (Villards Thônes) ; s aparâ (Arvillard.228) ; sorti dvan lou ju <sortir devant les yeux> (228). A1) transparaître, apparaître à travers :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • apparaître — [apaʀɛtʀ(ə)] ap + paraître (v. 3) Présent : apparais, apparais, apparaît, apparaissons, apparaissez, apparaissent ; Futur : apparaîtrai, apparaîtras, apparaîtra, apparaîtrons, apparaîtrez, apparaîtront ; Passé : apparus, apparus, apparut,… …   French Morphology and Phonetics

  • Apparaître — III гр., (avoir) P.p.: apparu 1) Казаться 2) Появляться, проявляться Présent de l indicatif j apparais tu apparais il apparaît nous apparaissons vous apparaissez ils apparaissent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • entr'apparaître — [ɑ̃tʀapaʀɛtʀ] v. intr. ÉTYM. Attesté XXe; de entre , et apparaître. → Entrevoir. ❖ ♦ Littér. Apparaître à peine, furtivement. 0 Enfin, au milieu de ces femmes voilées, Marie Ange en blanc entr apparaissait de loin en loin, telle une pâquerette… …   Encyclopédie Universelle

  • aître — apparaître comparaître connaître contremaître disparaître maître méconnaître naître paraître paître petit maître premier maître quartier maître recomparaître reconnaître renaître reparaître repaître réapparaître sous maître transparaître traître …   Dictionnaire des rimes

  • FORME — L’histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en… …   Encyclopédie Universelle

  • émerger — [ emɛrʒe ] v. intr. <conjug. : 3> • 1826; « s imposer à l attention par sa valeur » 1495; lat. emergere, de mergere « plonger » 1 ♦ Sortir d un milieu où l on est plongé de manière à apparaître à la surface. L îlot émerge à marée basse. ⇒ s …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”